FLOTEC (Floating Tidal Energy Commercialisation project) est un projet de centrale flottante à turbines utilisant l'énergie marémotrice, développé par Scotrenewables Tidal Power et financé par l'Union Européenne.

 

Flotec centrale flottante à énergie marémotrice

@Scotrenewables

 

Ce projet s'inscrit dans la politique Horizon 2020 de l'UE, qui œuvre pour le développement des énergies renouvelables. La Commission Européenne a accordé un financement de 10 millions d'euros à l'entreprise Scotrenewables qui développe cette centrale à énergie marémotrice.

L'objectif de l'UE est de montrer l'efficacité de cette technologie pour produire de l'électricité, afin de la commercialiser. Les problématiques d'une telle centrale flottante sont d'une part la détérioration due à la corrosion par l'eau salée, et d'autre part l'impact sur l'écosystème marin.

Le rendement de ce dispositif, utilisant les courants marins pour produire de l'énergie, est en constante amélioration : les derniers chiffres d'avril 2017 indiquent une production journalière de 18 MWh, ce qui correspond au rendement de l'éolien offshore.

Les courants mettent en mouvement des pales - semblables à des éoliennes immergées -, et l'énergie cinétique ainsi générée est convertie en électricité.

FloTEC intègre deux turbines SR2000 à une plate-forme flottante, permettant à la centrale à énergie marémotrice d'exploiter au mieux les courants marins.

La turbine marémotrice SR2000, innovante en raison de sa très grande taille et de sa forte puissance, a été conçue par l'entreprise britannique Scotrenewables. Résistante pour une durée de 20 ans, elle peut être déployée en eaux profondes - plus de 25 m.

 

Encore très onéreux, le coût de l'énergie marémotrice pourra être réduit grâce à l'amélioration des technologies permettant un meilleur rendement.

Avantages :
Rendement prometteur
Centrale à énergie marémotrice flottante, qui peut donc suivre les courants marins
Inconvénient
Coût élevé à l'heure actuelle : 250 euros / MWh

Enregistrer

Enregistrer

Partager l'article :