L'autoconsommation consiste à produire et consommer localement l'énergie solaire produite par ses panneaux photovoltaïques.

L'idée n'est pas d'assurer son indépendance énergétique comme avec le solaire autonome mais plutôt de réduire sa consommation électrique issue du réseau ERDF.

Le photovoltaïque, une filière en restructuration

Actuellement, la majorité des installations photovoltaïques visibles sur les toits sont dédiées à la revente de l'énergie.
L'électricité produite par les panneaux solaires est revendue à ERDF à un tarif avantageux, contrats conclus pour une durée de 20 ans.

Depuis la baisse des tarifs d'achats en 2010, le solaire raccordé au réseau reste rentable, mais le nombre d'installations a chuté.

L'autoconsommation, une nouvelle approche

L'autoconsommation est une nouvelle approche, certes plus modeste (les puissances installées en autoconsommation sont généralement moins importantes qu'en installations raccordées au réseau), mais indépendantes des aides de l'état.
Son développement se fait donc sur des bases plus solides et plus saines en relation avec les prix du marché.

On raccorde un ou plusieurs ensembles : [panneau solaire + micro onduleur] directement à son tableau électrique.

  • Quand le soleil brille :
    - Le panneau solaire produit de l'électricité convertit en ~230V par le micro onduleur.
    - Cette électricité est directement injectée sur le réseau domestique pour être consommée.
  • Lorsqu'il ne brille pas :
    - On consomme entièrement l'électricité du réseau.

Toute l'électricité consommée en autoconsommation n'est pas prise sur le réseau, c'est autant d'économies réalisées sur sa facture.

Avantages :
L'exploitation ne génère aucun déchet, ni aucune pollution.
Système silencieux, pas de mouvement, peu ou pas de maintenance.
Selon les marques, on trouve des garanties importantes ( 25 ans pour la production des panneaux, 20 ans pour les micro-onduleur)
Investissement limité
Pas de demande de subvention, installation simplifiée (les panneaux solaires peuvent être posés dans un jardin bien orienté...)
Inconvénients :
Production de l'électricité en journée (pic au zénith) qui ne colle pas au profil de consommation d'un ménage.

L'autoconsommation solaire est t'elle rentable ?

  • D'un côté :
    Les prix de l'électricité augmentent régulièrement :

    2003

    2004

    2005

    2006

    2007

    2008

    2009

    2010

    2011

    2012

    2013

    +3%

    -

    -

    +1,7%

    +1,1%

    +2%

    +1,9%*

    +3%*

    +1,7%

    +2%

    +5%


    Augmentations du prix de l’électricité en moyenne HT depuis 2003 en France pour les résidentiels (tarifs bleu)
    Source : Commission de régulation de l'énergie

  • De l'autre :
    Les prix des équipements solaires (panneaux PV + micro-onduleurs) baissent : ~ -50% entre 2003 et 2013

L'autoconsommation est donc naturellement amenée à se développer au fur et à mesure que les prix de l'électricité augmenteront.

Les applications

Pour le tertiaire :
L'autoconsommation est bien adaptée aux besoins des activités professionnelles de service qui consomment de l'électricité en journée.

Pour un logement inoccupé en journée :
Les panneaux solaires vont produire de l'électricité en journée (pic de production au zénith).
Si le logement est inoccupé, le profil de consommation d'un ménage ne colle pas (pic de consommation le matin et le soir).
L'installation en autoconsommation peut donc être dimensionnée pour couvrir simplement les consommations "courantes" (vmc, appareils en veille, frigo...).

Pour un logement occupé en journée :
L'installation en autoconsommation peut donc être dimensionnée pour les consommations "courantes" (vmc, appareils en veille, frigo...) et les usages domestiques en journée (éclairage, multimédia).

Exemples d'installations solaires en autoconsommation

Installation solaire en autoconsommation à la Tour du Pin (38, Isère).
Les panneaux solaire sont fixés sur des bacs à lester (BAC CONSOLE) posés sur un toit terrasse.

installation de panneau solaire en autoconsommation

© Photo : SOLARIS

 

Plus de détails et d'exemples à venir...

 

 

Partager l'article :