Récupération de l'eau de pluie

L’eau de pluie est une ressource naturelle inépuisable. Collectée en aval de toiture, l'eau de pluie est stockée dans une cuve après ruissellement sur le toit.

Qu'elle soit polluée ou non, l'eau de pluie est naturellement légèrement acide (pH de 5 à 6) en raison de sa teneur en dioxyde de carbone CO2 présent dans l’atmosphère.

Avantages et inconvénients de la récupération d’eau de pluie

Avantages :
L'eau de pluie est gratuite
Son captage permet d'économiser de l'eau potable et réduit ainsi la quantité d’eau à pomper dans la nappe phréatique
Eau peu calcaire
Un stockage bien dimensionné permet d'être autonome et, pour le jardin, de palier aux périodes de sécheresse
Moins de problèmes d’inondation, rétention de l’eau au début des averses (tampon)
Facilite le traitement en station d’épuration (moins d’eau claire)
Inconvénients :
Le cumul des précipitations est variable d'une année à l'autre (phénomène atténué par le stockage)
En France métropolitaine par exemple :
le minimum a été de 269.5 mm en 1921 et le maximum de 900.8 mm en 2000 .
La moyenne est de 595.5 mm/an, la tendance est à la hausse depuis le début du XXe siècle : +90.1 mm/siècle
Source : CNRS
Ne dispense pas du traitement de l'eau : une fois utilisée, l'eau de pluie doit bien entendu être traitée.

Utilisation de l’eau de pluie

L'eau de pluie est considérée comme non potable suite à son passage dans l'air (pollution) et sur le toit (végétaux en décomposition, excréments d’animaux, métaux, amiante...).

Cette eau a cependant l'avantage d'être peu calcaire, elle permet donc de ménager son parc électroménager et sanitaire (lave linge, canalisations, wc, ...) et beaucoup lui reconnaissent des vertus pour la peau.

LES USAGES

UTILISATION BRUTE

TRAITEMENTS NÉCESSAIRES

Boisson / cuisine

NON

Potabilisation :
L'eau de pluie doit être filtrée et traitée contre les bactéries

Lavage corporel

A ÉVITER

Filtration secondaire :

L'eau de pluie doit être filtrée au charbon actif

WC / lave linge / nettoyage de la maison

OUI

Filtration primaire :
L'eau de pluie peut être simplement filtrée

Extérieur

OUI

Préfiltration :

Aucun traitement n'est nécessaire

Traitement et filtration de l'eau de pluie

Préfiltration

Filtre permettant de retenir les particules importantes, cette étape permet de stocker l'eau pour un usage extérieur.

Filtration primaire

Filtre de +/- 10 µm, cette étape permet d'utiliser l'eau pour le nettoyage de la maison, le lave linge et les WC (réseau d'eau froide).
Un micromètre (symbole µm) vaut à 0, 001 millimètre.

Filtration secondaire

Filtre au charbon actif, en amont du chauffe-eau, permet d'utiliser l'eau de pluie sous forme d'eau chaude sanitaire
(lavage corporel), à ce stade l'eau est inoffensive mais pas encore considérée comme potable, il n'est pas recommandé de la boire.

Potabilisation

Suite aux étapes précédentes, un stérilisateur U.V. ou une cartouche en céramique spéciale permet d'éliminer la pollution bactériologique. L'eau de pluie est alors potable, sa qualité doit être vérifiée par un organisme compétent.

Stockage de l'eau de pluie

Cuve de récupération d'eau de pluie

Enfouissement de cuves en béton préfabriquées pour le stockage d'eau de pluie - crédit : Ocali

L'eau de pluie étant naturellement acide, il est recommandé de ne pas la stocker dans des matériaux plastiques ou métalliques.

Pour les usages domestiques, l'idéal est une citerne en béton ou pierre calcaire qui permet de bien neutraliser l'acidité naturelle de l'eau de pluie.

Partager l'article :