Le chanvre est une des premières plantes domestiquées par l'homme, sa culture remonte à l'ère Néolithique, probablement en Asie. Il a ensuite accompagné migrations et conquêtes pour se répandre sur tous les continents.

Les applications du chanvre sont nombreuses: médecine, fabrication de papier, de textile, de corde et bien sûr l'isolation.

 

La culture industrielle du chanvre en France :

Après avoir culminé à près de 170000 hectares au 19ème siècle, sa culture a presque disparu au 20ème siècle
(moins de 600 hectares).
Aujourd'hui, suite à sa récente reprise, la culture industrielle représente environ 8000 hectares en France.
Les variétés autorisées pour la culture industrielle ont des teneurs en THC extrêmement faibles (inférieur à 0,3 %).

Utilisation du chanvre dans la construction et l'isolation

La tige du chanvre permet d'obtenir de la chènevotte et de la filasse :

  • La filasse ou fibre de chanvre est solide et imputrécible. Preuve de son efficacité elle a été utilisée dès le 16ème siècle dans la confection de voiles et de cordes pour les navires car elles résistent à l’influence destructive de l’eau salée et des champignons.
    Dans le domaine de l'isolation, elle permet de produire de la laine de chanvre, isolant qui se substitut à la fibre de verre.
  • La chènevotte ou bois de chanvre est issue de la partie ligneuse de la plante dépouillée de son écorce.
    Se présentant sous forme de débris, elle est mélangée à un liant comme la chaux afin de réaliser des enduits au chanvre (intérieurs et extérieurs), de la brique de chanvre ou du béton de chanvre .


Cet isolant naturel, possède un grand pouvoir respirant et régulateur, assurant ainsi une atmosphère stable, saine et confortable.

 

Avantages :
Croissance rapide, sans traitement ni engrais, économe en eau
Production locale
Procédé de transformation simple et peu polluant
Isolant naturel, pas de pollution lors de la construction ou de la démolition
Bonne isolation thermique (conductivité thermique 0,04 W/m.K) et acoustique
Stabilisateur hygrométrique : permet de réaliser des murs perspirants
Capte du CO2 pendant sa croissance et le stocke dans la construction
Repousse les rongeurs, résiste aux mites
Inconvénients :
La laine de chanvre revient plus chère que la laine de verre ou la laine de roche, cependant, ses performances thermique, hygrométrique, environnementale et sanitaire sont bien supérieures

 

Exemple d'isolation au chanvre

Isolation intérieure à l'aide d'enduit au chanvre (Ardèche, France)

Travaux d'isolation sur les murs à l'aide d'enduit au chanvre

Les murs en pierre ont été recouvert d'enduit au chanvre
crédit : Vincent Guillo

L'intérieur de cette maison a été isolé à l'aide d'enduit au chanvre, mélange de chènevotte et de chaux.

Les murs absorbent l'humidité lorsqu'elle est trop importante (en temps de pluie par exemple) et la restitue ensuite lorsque l'air est sec.
Outre l'isolation thermique, l'enduit au chanvre joue donc un rôle de stabilisateur hygrométrique assurant une atmosphère confortable.

Enduit au chanvre pour l'isolation des murs

De plus près, on distingue les débris de chanvre mélangés à la chaux.
crédit : Vincent Guillo

 

 

 

 

Partager l'article :