Four solaire Mont-Louis

Four solaire à Mont Louis - crédit : Four-solaire.fr

Le four solaire industriel permet d’atteindre des températures allant de 250°C à 3000°C.

Développé pour l’artisanat et la petite Industrie, cette technologie est totalement non polluante, autonome et inépuisable.

Principe de fonctionnement du four solaire industriel

Avantages :
Gratuité des rayons du soleil
Grande pureté chimique ( idéal pour les expériences, il n’y a pas de gaz de combustion)
Hautes températures obtenues rapidement
Inconvénients :
Dépend de l’ensoleillement

Installations et prototypes de four solaire industriel

Four solaire de Mont-Louis, premier four solaire à double réflexion au monde.

Four solaire Mont-Louis

Four solaire à Mont Louis - crédit : Four-solaire.fr

La région bénéficiant de plus de 3000 heures de soleil par an, les scientifiques choisissent Mont-Louis pour y tester des travaux sur l’énergie solaire.

A partir de 1949, le professeur Félix Trombe construit dans la citadelle militaire un immense miroir parabolique.

Ardoise percée par le four solaire de Mont Louis

Ardoise percée - crédit : Four-solaire.fr

Ce sera le premier four solaire à double réflexion au monde.

Ce miroir concentre les rayons solaires vers un point unique qui s’élevera à près de 3000° C, température jamais atteinte autrement, en longue durée et gratuitement.

Puissance thermique de 50 kW

-

Four solaire d’Odeillo

Four solaire d’Odeillo

Le four solaire d Odeillo permet d’atteindre des températures de plus
de 3000 °C - crédit : Promes CNRS

Le four Solaire d’Odeillo est un laboratoire de recherche du CNRS (UMR) co-habilité avec l’Université de Perpignan sur les études thermiques à haute température, les systèmes caloporteurs, la conversion de l’énergie, le comportement des matériaux à haute température dans des environnements extrêmes...

Ce four solaire utilise le principe de la concentration des rayons par des miroirs réfléchissants.
Une première série de miroirs orientables et situés sur la pente, captent les rayons solaires et les envoient vers une deuxième série de miroirs « concentrateurs » formant l’énorme parabole. Les rayons convergent ensuite vers le sommet de la tour centrale, sur une cible, une surface circulaire de 40 cm de diamètre seulement. Cela revient à concentrer l’énergie de « 10 000 soleils ».

Ce four permet d’obtenir de brusques changements de température, et donc d’étudier l’effet des chocs thermiques.

Puissance thermique de 1000 kW
Températures de plus de 3000 °C

-

Partager l'article :