Mur végétal musée du quai Branly

La façade végétale du musée du quai Branly, véritable jungle urbaine crédit : Ecosources.info

Certains projets architecturaux emploie de la matière végétale vivante.
Les architectes l'utilise comme un matériau à part entière, faisant office de décoration et d'isolation.

La liaison de l'architecture et du végétal permet de redonner à la ville un aspect plus harmonieux et naturel.

Dans le cas d'une façade verte, la matière végétale n'est pas directement accroché à la façade : un cadre métallique sur lequel seront fixés les végétaux est installé à quelques centimètres du mur.
Une zone tampon est donc créée entre la façade végétale et la façade du bâtiment, cela permet d'isoler le bâtiment en évitant que les plantes prennent racine directement sur la façade.

Avantages :
Procure une isolation thermique et phonique supplémentaire au bâtiment.
Nouvelles perspectives pour les espaces verts en ville.
Inconvénients :
Coût de pose et d'entretien

Partager l'article :