Composé d'argile (jouant un rôle de liant et de colorant), de sable, et éventuellement d'autres agrégats (paille, lin, mica, etc), l'enduit terre est un matériau écologique, sain et esthétique. Il participe également au confort de l'habitat en régulant l'humidité.

Les enduits terre, mise en oeuvre, prix et exemples de réalisations

Son caractère écologique est indéniable. D'une part parce que l'argile qu'il contient se trouve abondamment dans nos régions. 80% des sous sols français seraient exploitables. De plus, ce type d'enduit est recyclable à l'infini. Par ailleurs il n'y a aucun déchet sur le chantier, les restes d'enduits déjà préparés pouvant être réhydratés.

Un enduit en terre peut être utile dans le cadre d'une rénovation (reprise d'un mur en pisé par exemple) ou comme enduit décoratif, sur tout type de support.

Sa mise en œuvre est à la portée de tous. En effet, ce type d'enduit ne se solidifie qu'en séchant . Il est donc possible de le modeler indéfiniment, en le gardant humide ou en le ré-humidifiant. Il peut être travaillé à mains nues. Il ne nécessite donc pas de compétences ni précautions particulières.

Mise en œuvre d'un enduit terre.

Il conviendra de définir le support de base. Sur des supports à bonne attache, comme la terre, la chaux, les parpaings ou la brique on pourra s'éviter une première couche d'accroche (indispensable pour une application sur du plâtre par exemple). Ainsi sur un mur en pisé, on procédera en deux temps :une première passe d'un enduit dit « de corps », plus épais et de régularité relative, puis d'une passe d'un enduit de finition, beaucoup plus fin, quelques mm d'épaisseur. Sur un mur en plâtre, on commencera par appliquer une couche d'accroche pour venir ensuite apposer directement un enduit de finition.

Travailler un enduit terre est à la portée de tous, à l'aide de quelques outils. Une lisseuse, une truelle, des couteaux, une éponge. Pour de grandes surfaces, on peut s'offrir les services d'un malaxeur qui soulagera les bras, ou éventuellement d'une projetteuse (deux outils que l'on peut facilement louer).

Certains courageux peuvent envisager d'exploiter les ressources de leur jardin pour réaliser leur enduit. Il faudra pour cela définir si la terre est suffisamment chargée en argile pour pouvoir être utilisée en l'état. Cette solution revêt un aspect économique indéniable, sans compter la satisfaction d'utiliser ses propres ressources dans une démarche 100% écologique (ressource on ne peut plus locale, zéro transport, etc)

On peut tout autant se procurer des enduits prêt à l'emploi, en vente sous différents conditionnements dans des magasins spécialisés. Cette solution offre un gain de temps indéniable, la possibilité de choisir dans une gamme de coloris, la certitude que l'enduit sera suffisamment chargé en argile et qu'il ne fissurera pas.

Avantages :
Écologique & Sain (travail à main nue, sans protection, pas d'odeur, ne contient aucun produit chimique)
Esthétique
Facilement réalisable
Inconvénients :
Peut se révéler onéreux en cas d'achat prêt à l'emploi
Relativement fragile, les taches et coups peuvent être difficiles à reprendre.

Exemple de réalisation

Réhabilitation d'une maison ancienne dont les murs en pisé étaient abîmés par des rénovations successives inadaptées aux spécificités de ce type de construction en terre.

Privilégiant le gain de temps et une plus grande simplicité, le choix a été fait de se procurer les enduits de terre en magasin spécialisé.

Ci dessous, livraison des enduits de base terre et paille, conditionnés en Big Bag de une tonne.

 Livraison d'enduit terre via Big Bag (1 tonne)

Tarif :

environ 400 euros par big bag (1 tonne), livraison comprise.
La consommation est d'environ 15kg par m² pour un centimètre d'épaisseur.

Soit un recouvrement d'environ 65m² / tonne d'enduit sur murs abimés et non régulier (voir photos)

Sur des murs réguliers, on peut simplement appliquer un enduit terre de finition, plus fin, sur 2 à 3 mm d'épaisseur.

La première étape a consisté à remettre à nu tous les murs. En effet, ils étaient par endroit enduits de béton générant des problèmes d'humidité : le mur en pisé ne peut alors plus respirer.

 Enlever l'enduit ciment collé au mur pisé

Une fois les murs mis à nu, ils sont prêts à être enduits. Ils sont humidifiés généreusement à l'aide d'une éponge de chantier ou d'un vaporisateur. Il n'est pas nécessaire d'installer une trémille ou grillage à poule. Le choix a été porté sur un enduit de base argile et paille, appliqué à la taloche, sur un centimètre minimum et jusqu'à cinq centimètre pour retrouver des murs relativement plats. Il a fallu opérer en plusieurs passes pour cela. (entre 1 à 4 passages par endroits, mais nul besoin d'attendre le séchage complet de l'enduit).

Sur certaines zones où le pisé était recouvert de suie (ancien conduit de cheminée), il a fallu appliquer au préalable une couche de primaire évitant les remontées ultérieures.

 Enduit terre / argile pour la reprise d'un mur en pisé

Après séchage complet de cet enduit de base, un enduit de finition argile, sable et paille a été appliqué (conditionnement en sacs de 25 kg, 30 euros pièce environ). Le rendement est sensiblement identique à l'enduit de base, soit environ 15 kg par m².

Ici, on a préféré un rendu authentique, l'enduit conserve volontairement des irrégularités et une certaine rusticité. On peut tout aussi bien préférer un rendu plus lisse, ou des effets de matière, gratté, à l'éponge, etc..

 Rendu final : mur pisé enduit à l'argile pour la rénovation de la cuisine

Cette solution a permis tout à la fois de rénover des murs endommagés, d'utiliser un matériau sain et régulateur d'humidité, tout en obtenant un rendu esthétique.

Au final, tous les murs intérieurs (ne nécessitant pas d'isolation) de cette habitation ont été recouvert d'enduit terre. Au rez de chaussée, les problèmes d'humidité ont disparu suite au remplacement de l'enduit béton par de la terre.