La petite île d'El Hierro, située dans l'archipel espagnol des Canaries, est en phase de devenir la première île indépendante en énergies renouvelables au monde.

El hierro île autonome en énergie renouvelableLe bassin de la station de pompage turbinage (STEP) de l'île d'El Hierro permettant de stocker l'énergie produite par les éoliennes. © CLIMAT'O : le blog d'Alain GIODA

Éviter l’importation de 6000 tonnes de pétrole par an

L'île de 11000 habitants, classée réserve de la biosphère par l'Unesco en 2000, a initié depuis une vingtaine d'années un projet d'autonomie énergétique propre et durable.

Décidée politiquement en 1999, la construction d'une nouvelle centrale électrique hydro-éolienne a commencé en 2008. L'objectif est de remplacer la principale centrale à fioul qui nécessitait l'importation de 6000 tonnes de pétrole par an pour couvrir les besoins électriques de l'île.

Les reliefs de l'île d'El Hierro utilisés pour stocker l'énergie

Balayée par des vents puissants venant de l'océan, la centrale est constituée de 5 éoliennes totalisant 11,2 MW de puissance.

L'énergie en surplus est stockée grâce à un système de pompage turbinage :

- POMPAGE : l'eau d'un bassin de 150 000 m3 est pompée vers un deuxième bassin de 550 000 m3 situé 700 mètres plus haut.

- TURBINAGE : En l’absence de vent, l'eau du bassin supérieur est relâchée et alimente au passage quatre turbines hydrauliques totalisant 11,3 MW de puissance.

Partager l'article :