Après l'installation de la première ferme hydrolienne française au large de Paimpol en Bretagne, la société OpenHydro, filiale du constructeur naval DCNS a remporté un appel d'offre pour l'implantation d'une ferme hydrolienne pilote de 4MW dans la baie de Fundy (Nouvelle-Ecosse, Canada).
Cette baie est un des sites au monde ayant le plus fort potentiel en matière d’énergie hydrolienne.

En 2015, deux turbines à centre ouvert de 2MW seront raccordées au réseau pour fournir de l'éléctricité à environ 1000 habitants.

Ce projet sera réalisé par un consortium dirigé par OpenHydro conjointement avec une société locale : Emera, basée en Nouvelle-Ecosse.

Le consortium souhaite développer une filière industrielle d’hydroliennes dans la région avec pour objectif la réalisation d’une ferme commerciale d’une capacité de 300 MW.

L'entreprise OpenHydro s’est engagée à créer un site industriel dans la Baie de Fundy. Elle prévoit la création, localement, de 950 emplois directs et indirects. La stratégie du Groupe est en effet de développer des unités de fabrication dans les régions situées à proximité des principales sources d’énergie hydrolienne.

projet d'installation d'hydroliennes OpenHydro dans la baie de Fundy

L'hydrolienne d'OpenHydro (groupe DCNS) sélectionnée pour la ferme pilote de la baie de Fundy. Crédit photo : DCNS

 

Sources : DCNS / OpenHydro

En savoir plus : Lire notre dossier thématique sur l’hydrolienne maritime

 

 

Partager l'article :